CyberOmbre : Résidence avec collégiens et lycéens

L’évolution exponentielle des outils numériques et notamment la place de plus en plus importante occupée par internet dans notre société ne nous donne pas le temps de réfléchir à toutes les applications ni à tous les usages qu’il peut en être fait, ni de définir de manière adéquate le cadre de son utilisation dans le respect des libertés individuelles et pose donc question. A l’inverse, le temps de plus en plus important occupé par les jeunes générations derrière leurs écrans et plus particulièrement via les réseaux sociaux induit une mutation dans leur manière de réaliser leurs apprentissages, mais aussi dans leur appréhension du monde qui les entoure et leur relation à ce monde. C’est aussi ce dernier point qui a conduit à l’élaboration de ce projet en vue de trouver des réponses à partir de ce que les élèves pourront dire de leur propre expérience de ces nouvelles technologies.

CyberOmbre, ses objectifs

Le projet CyberOmbre permet de relier les pratiques d’internet et des nouveaux outils technologiques par les jeunes générations avec comme attente une meilleure compréhension de l’outil internet pour une prise de conscience de ses enjeux sous-jacents et la nécessité d’une réflexion en tant que citoyen sur l’utilisation qu’il peut en être faite.

Publics et Établissements concernés

Il s’agit de tout public : lycéens collégiens, étudiants ou tout public. Ce projet est destinés aux collèges, aux lycées et aux maisons de quartiers.

Comment

Nous proposons utiliser la « magie de la scène » pour permettre aux jeunes d’aiguiser leur esprit en imaginant et réalisant leur propre monde. Les matériaux utilisés sont: le texte, la musique et l’ombre. Notre accompagnement sera dans la préparation du corps, de la voix, de l’écriture et tout ce qui est nécessaire pour qu’il ait lieu une expression libre dans une un groupe formé sur scène.

Mise en œuvre

Une 1ère phase d’écriture et sélection de texte se réalise dans une collaboration étroite entre les professeurs , les élèves et l’intervenant. Le professeur peut préparer les élèves dans l’appropriation des texte avant le démarrage de la résidence théâtrale.

Une seconde phase en résidence théâtrale se réalise, de préférence, par des séquences les plus longues et les plus rapprochées en fonction du planning du collège et du lycée. L’intervenant prépare un lieu avec ses propres matériaux scéniques,  sono et lumières. Ce lieu peut être une classe aménagée et réservée à la résidence jusqu’à la réalisation du spectacle. Une véritable salle de spectacle est plus magique : celle l’établissement ou celle des partenaires avec une Maison de quartier, Compagnie de théâtre, … . Dans se lieu, se préparent les élèvent et constitue l’âme commune du groupe. Les différents actes s’écrivent en se réalisant et les filages se succèdent.

En dernier lieu un spectacle sera donnée en invitant les autres élèves, professeurs, parents, … . La vraie magie a lieu lorsque ce triangulaire se me en place.

Antériorité du Projet

Notre démarche a été déjà réalisée :

Au Lycée Horticoles de Blois  en 2011 et 2015 (voir les articles de journal en cliquant sur la date) avec le financement de la Région Centre ou avec le Collège

Au Collège Bellevue Dangé Saint Romain en 2015  avec le financement de l’association Parents/Elèves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *