Présentation

Entrer dans les cavernes du numériques par le médium du théâtre, pour explorer par le canal de la recherche-création la part invisible du travail émotionnel, pris sur les RSN entre l’injonction à publier et la violence de la répression des subjectivités, des identités genrées, la menace du harcèlement, tel est l’objectif principal de ce projet. Le présent projet de recherche repose sur un double cadre théorique.
Le premier, ancré en SIC, sociologie des médias, sémiotique et philosophie, est sollicité pour aborder les pratiques numériques des adolescents et le fonctionnement des plateformes numériques, en interrogeant l’impact des médiations numériques dans la sociabilité des adolescents, leur construction de soi et leur rapport à la temporalité.
Il s’appuiera sur un second cadre théorique, celui des recherches théâtrales dans leur rapport à la perception de la présence à soi et aux autres, et la construction de la signification. Dans l’antiquité, lorsqu’un problème surgissait dans la cité, on envoyait les professionnels du théâtre pour soulever les questions. Les philosophes et les politiciens intervenaient ensuite pour régler les modalités pratiques. L’espace du théâtre permet d’établir de nouveaux rapports entre les choses, à distance, sous forme de jeu, d’ouvrir une brèche pour regarder le monde autrement.
Le projet s’appuiera plus précisément sur le dispositif CyberOmbre mis en œuvre depuis 2011 par Fardin Mortazavi du collectif Maison Persane, par des résidences avec des jeunes (écoliers, collégiens, lycéens, jeunes mineurs isolés, voir la vidéo de présentation ). Un dispositif de scène-laboratoire-observatoire sera construit pour le confronter à d’autres recherches théâtrales et associer formateurs, jeunes comédiens et artistes confirmés.

Ce projet de recherche-création a été soutenu par EUR-ArTeC et a bénéficié d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme d’Investissements d’avenir portant la référence ANR-17-EURE-0008

Artistes associés

Fardin Mortazavi : artiste-doctorant, musicien et metteur en scène
Christian Remer : metteur en scène, acteur, marionnettiste
Daphnélia Kasmi : comédienne, marionnettiste Laure Bonnet : Auteure, Comédienne

Chercheurs associés :

Sophie Jehel, Maîtresse de conférences, CEMTI, Université Paris 8
Alexandra Saemmer, Professeure, CEMTI, Université Paris 8
Julie Peghini, Maîtresse de conférences, CEMTI, Université Paris 8
Adrien Pequignot, Doctorant, ingénieur, CEMTI, Université Paris 8
Maxime Cervulle, Maître de conférences, CEMTI, Université Paris 8
Lucile Coquelin, Doctorante, CEMTI, Université Paris 8
Frédéric Hailon, Enseignant chercheur, science cognition, Université Limoges
Yassaman Khajehi, Maîtresse de conférences, Médiation culturelle, Université Clermont
Collette Aguerre, Maîtresse de conférences, Psychologie, Université de Tours

Partenaires de recherche

Eur-ArTeC : Portée par la ComUE Université Paris Lumières, l’École Universitaire de Recherche (EUR) ArTeC a pour fonction de promouvoir et d’articuler des projets de recherche et des dispositifs de formation relatifs aux domaines des arts, des technologies, du numérique, des médiations humaines et de la création. Depuis 2019.Depuis 2017.

CEMTI : Laboratoire de recherche en Sciences de l’information et de la communication à l’Université de Paris VIII, le Centre d’études sur les médias, les technologies et l’internationalisation (CÉMTI) réunit plus de 40 chercheurs et enseignants-chercheurs autour de thèmes liés à la culture, aux médias, et la communication, université Paris 8.

Partenaires de médiation culturelle

Maison Persane : Ce collectif crée en 2005, réunit des artistes autour de l’art persan : musique, marionnettes, théâtre d’ombre, calligraphie, … pour produire des spectacle, ateliers et cours. A l’origine du projet CyberOmbre depuis 2011, il est impliqué pleinement dans ce projet recherche-création.

MGI : La Maison du Geste et de l’Image existe depuis 35 ans grâce au soutien de la Mairie de Paris.
Elle propose des parcours artistiques aux enfants et aux adolescents sur le temps scolaire et en dehors. Elle a comme objectif de mettre les participants au contact direct de la création et des créateurs par la pratique du théâtre, de la vidéo, de la photographie et du multimédia.

CNSAD : Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. Année 2019.

Établissements scolaires et maisons de quartiers

Le dispositif CyberOmbre a pu se réaliser grâce à leur ouverture
et leurs soutiens matériel et financier.

Ecole primaire Paratte (86)

Collège Jules Verne (86)

Collège Camille Guérin(86)

Lycée Public Horticole de Blois

Collège Bellevue de Dangé Saint Romain (86)

Foyer M.E.C.S. Jean Baptiste (Ruelle 16)

Maison de 3 Quartiers (86)

Ecole primaire Jacques Brel (86)

Partenaires institutionnels

Conseil départemental de la Vienne (86) : depuis 2015

Drac Nouvelle Aquitaine : dispositif PEAC depuis 2016

Académie de Poitiers : dispositif PEAC depuis 2016

Mairie de Buxerolles (86) : depuis 2017

Conseil régional Centre Val de Loire : de 2011 à 2013