A deux heures du matin de Falk Richter

https://www.franceculture.fr/emissions/fictions-theatre-et-cie/a-deux-heures-du-matin-de-falk-richter

Deux heures du matin est l’heure où l’on dresse le bilan de sa vie, au singulier et au pluriel. Peut-on encore trouver le « vrai » amour dans la solitude de nos champs de béton ?

Traduit de l’allemand par Anne Monfort
Réalisation Juliette Heymann
Conseillère littéraire Caroline Ouazana

Avec les élèves comédiens de 3 ème  année du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris :

Manika Auxire, Antonin Chalon, Claire Bouanich, Lorenzo Lefebvre, Bénédicte Mbemba, Hugo Kuchel, Mathilde Charbonneaux, Bastien Chevrot, Jeremy Lewin

En fin connaisseur de la langue et de la vie de la génération dite 2.0, Falk Richter présente dans ses pièces les micro-observatoires amoureux d’un monde globalisé. Comment les téléphones portables, les sites pornos, les échanges humains informatisés sur écrans en tout genre, en arrivent-ils à formater, neutraliser l’amour ? Peut-on encore trouver le « vrai » amour dans la solitude de nos champs de béton ?

A deux heures du matin est l’heure où l’on dresse le bilan de sa vie, au singulier et au pluriel. Pourrais-je encore trouver l’amour ? Fais-moi jouir. Ne me quitte pas. Qu’ai-je accompli jusque-là ? Suis-je avec la bonne personne ? Une évaluation à plusieurs voix à une heure nocturne, où la solitude renvoie l’individu à une crise de conscience aiguë, entre lâcher-prise et angoisse du néant. Présentation de l’éditeur

Création sonore et musicale : Dominique Massa
Au saxophone : Virgile Lefebvre
Bruitage : Sophie Bissantz
Equipe de réalisation : Claire Levasseur, Eric Villenfin, Manon Dubus 

Falk Richter, né à Hambourg en 1969, est l’un des auteurs et metteurs en scènes contemporains les plus importants. Il travaille depuis 1994 pour de nombreux théâtres nationaux et internationaux renommés, comme entre autres le Deutsches Schauspielhaus Hamburg, le Schauspielhaus Zürich, Schauspiel le Frankfurt, la Schaubühne Berlin, le Maxim Gorki Theater, l’Opéra de Hambourg, l’Opéra National d’Oslo, Toneelgroep Amsterdam, le Théâtre National de Bruxelles, la Ruhrtriennale, le festival de Salzbourg et le festival d’Avignon. Parmi ses textes les plus célèbres et les plus reconnus, on compte Dieu est un Dj, Electronic City, Sous la glace et Trust. Ses pièces, qui se font le témoin d’une brûlante actualité, sont traduites dans plus de 30 langues et sont jouées dans le monde entier.
 

Ces dernières années il a développé de plus en plus de projets indépendants, s’appuyant sur ses propres textes, en collaboration avec une troupe d’acteurs, de musiciens et de danseurs. Avec la chorégraphe Anouk van Dijk, il a créé plusieurs projets qui mêlent la danse et le théâtre, et qui fondent une nouvelle esthétique en reliant texte, danse et musique de façon particulière. Nothing Hurts, Trust, Protect Me, Ivresse et Complexity Of Belongin, leurs créations communes, tournent dans le monde entier et rencontrent un grand succès à l’international. En 2013 il a remporté le prix Friedrich-Luft pour son spectacle For the disconnected Child qui mêle musique, danse et théâtre et s’est créé à la Schaubühne de Berlin en coopération avec le Staatsoper im Schillertheater. En 2014 sa pièce Small Town Boy s’est créée avec succès au Maxim Gorki Theater et il a amorcé une collaboration avec le chorégraphe Nir de Volff pour le spectacle Never Forever, créé à la Schaubühne, et qu’on a pu voir en 2015 à la Biennale de Venise. Falk Richter enseigne la mise en scène comme professeur invité à l’Ecole Ernst Busch de Berlin.

A deux heures du matin est publié chez L’Arche Editeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *